R&D

Le coeur de métier de Digital & Ethics est de fournir des réponses aux enjeux éthiques et juridiques liés à la protection de la vie privée des individus et de la protection des données. Aujourd’hui, la data est devenue Big Data qui couplé à l’Open Data ont permis de connecter des données à l’infini. Toutes les démarches juridiques de protection des données sont mises à l’épreuve par cette nouvelle « organisation » des données : les méthodes conventionnelles de Privacy semblent être dépassées. C’est à partir de ce « research gap » que Digital & Ethics développe des dispositifs informatiques et managériaux permettant d’assurer la Privacy dans ce nouveau contexte. Ces dispositifs sont expérimentés dans le cadre de projets collaboratifs.

ADMIRR

Financé dans le cadre du Programme Investissements d’Avenir dans le cadre de l’appel à projet «  Protection des Données Personnelles » ADMIRR est réalisé en partenariat avec l’Institut Mines Télécom. Ce projet permettra à Digital & Ethics de renforcer son offre PrivacyEval par une nouvelle version organisée autour du calcul d’un indicateur synthétique du risque de ré-identification.

Mots clés : anonymisation, big data, data lake, open data, valorisation des données.

PRESIDIO

Le projet PRESIDIO a pour objectif de développer un outil d’exploration et de prise en charge de maladie chronique et dans un premier temps de la dépression.
Digital & Ethics est en charge du volet éthique et juridique du projet : définir le cadre applicable à PRESIDIO, les règles de bon usage des données de manière à pouvoir exploiter sans compromettre la privacy des personnes suivies par le biais de l’outil.

Mots clés : e-santé, Big data, mobilité dépression

IDV

Imageries Du Vivant regroupe des laboratoires de recherche (physique, chimie, biologie, mathématique et informatique) de l’université Paris Sorbonne Cité et des services d’imageries hospitaliers de 14 des hôpitaux universitaires du grand Paris.
L’objectif du projet est de fédérer les acteurs de l’imagerie, de leur permettre de partager et exploiter les masses d’images générées au sein de SPC. Le projet intervient sur la totalité de la chaîne de valeur de la collecte, l’acquisition des images du vivant, leur stockage et leur traitement numérique jusqu’à l’exploitation.
En charge du volet éthique et juridique du projet et en particulier du transfert de l’image de la médecine vers la recherche,  Digital & Ethics conduit une réflexion sur les moyens techniques et organisationnels à mettre en œuvre pour assurer ce transfert dans le respect de la vie privée et des droits des patients.

Mots clés : e-santé, imagerie life imaging

TNC

Le projet Territoire Numérique de Confiance porté par l’IRT SystemX porte sur ces ruptures portées par les objets connectés, et les défis induits.
Au sein du consortium Digital & Ethics porte l’axe de recherche Ethique et confiance de la gestion des données personnelles. Plus précisément, les travaux portent sur :
– Les besoins en termes d’éthique et de confiance, et mettre en œuvre des structures, procédés, processus et services qui y répondent effectivement.
– Les méthodes et moyens pour remettre l’humain-utilisateur au centre
– Les méthodes et moyens pour assurer la sécurité et l’intégrité des données et des services qui implique nécessairement celles des équipements

Mots clés : internet des objets IOT

NATURE & VALORISATION DATA

Travaux sur les limites juridiques et éthiques qui se posent à l’exploitation des données et à l’utilisation des algorithmes. Travaux sur les moyens de mise en œuvre pour encadrer l’exploitation des données et les algorithmes. Les règles éthiques peuvent permettre une autorégulation des acteurs du numérique avant que les règles juridiques ne viennent encadrer leurs activités.

Mots clés : Big data, valorisation des données